L’histoire du brassage tchèque

La bière tchèque est l’une des plus populaires à travers le monde. Vous êtes-vous déjà intéressé à son histoire ? Savez-vous quelle bière a été brassée en premier et où ? Savez-vous d’où vient la Pilsner ?
pivo-vrchlabi1

L’histoire de la bière tchèque

L’histoire du brassage de bière en République Tchèque remonte à 993 au Monastère de Břevnov. A cette époque le brassage était fait dans des monastères. C’est seulement en 1250 que fut levée l’interdiction du brassage hors monastère. Dès le début, les moines tchèques utilisèrent du houblon, ce qui ne fut pas le cas dans les autres lieux de brassage qui ne se mirent à inclure l’ingrédient seulement quelques centaines d’années après. Le houblon tchèque devint un produit de luxe car les autres pays ne furent pas en capacité d’en produire eux-mêmes pendant plusieurs siècles. A la suite de la levée de l’interdiction de brassage en dehors des monastères, les villes de Ceske Budejovice (1265), Plzen (1290) et Svitavy (1256) furent les premières à obtenir des autorisations et purent produire les premières bières tchèques non-monastiques.

Monks from Brevnov

La première bière tchèque

La bière est une partie importante de la culture tchèque et était nommée dans les premières brasseries pivo ou « bière blanche ». La technique de brassage utilisait des levures de fermentation par le haut résultant une bière trouble. Stare pivo ou « vieille bière » était brassée avec des levures de fermentation par le bas. Ces bières étaient brassées à des températures basses plus longtemps. De cette technique résulte les premières bières blondes. Il semble que les premières bières blondes sont originaires de Bohème et ont traversé la frontière vers la Bavière au 15ème siècle.

Old beer

 La bière blonde et son brassage tombèrent finalement en désuétude et de nombreuses brasseries furent détruites au cours de guerres. La brasserie Brevnov fut détruite en 1420 et reconstruite seulement 300 ans plus tard. Malgré cette destruction, la tradition de brassage tchèque continua en appliquant la technique de fermentation par le haut, principalement utilisée pour les bières faites à base de blé.

La bière blonde Pilsner

C’est au milieu du 19ème siècle que fut réintroduite la technique de fermentation par le bas. Ce sont les allemands qui importèrent cette technique grâce à de nets progrès en termes de transport et commerce. Peu de tchèques se rappelaient du type de bière que leurs ancêtres avaient introduit aux Bavarois par le passé et ils finirent par adopter cette boisson bien différente de la bière légère qu’ils consommaient jusqu’alors. Les brasseries ne tardèrent pas à brasser leur propre bière suivant le nouveau procédé. C’est en 1842 à Pilsen qu’une brasserie développa une nouvelle technique visant à sécher le malt via une chaleur indirecte résultant en une bière plus craquante, pas aussi noire que les bières allemandes mais plus doré. Les autres brasseries emboîtèrent le pas et adoptèrent la fermentation par le bas espérant répliquer cette technique innovante. C’est à partir de ce moment qu’un grand changement se produisit dans le brassage tchèque. Les usines n’arrivant pas à adopter la technique de fermentation par le bas finirent par fermer. A l’approche du 20ème siècle, les brasseries se consolidèrent et les bières à base de blé avaient quasiment disparu. Vous voulez tout savoir de l’histoire de la bière blonde ?  Alors choisissez une visite et rejoignez-nous !

Nous avons une visite pour tous

Choisissez la votre!
Visite de brasserie Enterrement de vie de garçon

L’ère communiste

Avec l’apparition de l’ère communiste en 1948, beaucoup de brasseries durent fermer, réduisant le nombre de producteurs rapidement. Les survivants produisaient majoritairement deux types de bière blonde : pâle ou sombre. Ils furent restreint à cette production pendant 40 ans. L’un des rares avantages de cette période est que les tchèques, du fait de l’incapacité à rénover les brasseries, préservèrent leur technique de brassage et de maltage qui avait disparu partout en Europe. 

L’essor des mini-brasseries locales

Alors que le capitalisme faisait son retour dans le pays, de plus en plus de petits bars et brasseries ouvrirent. Ces petites brasseries expérimentèrent de nouvelles techniques de brassage, de nouveaux arômes et allèrent même jusqu’à revisiter les techniques incluant du blé. Avec plus de 250 brasseries, la République Tchèque a maintenu sa longue histoire du brassage de bière malgré de nombreux aléas. Ces contraintes n’ont pas empêché le pays de produire les meilleures bières du monde, le confortant dans sa place de leader mondial en tant que consommateur de bière par habitant..

Modern minibrewery

 

 

Nous avons une visite pour tous

Choisissez la votre!
Visite de brasserie Enterrement de vie de garçon

BIERE, PRAGUE ET L’HISTOIRE

Le meilleur moyen d’apprendre sur la bière tchèque est de la goûter. Et nous sommes heureux de vous aider en vous proposant une visite ! Mais si vous voulez programmer votre propre visite, ne manquez pas ces articles.

Faits intéressants

Comment dit-on bière en tchèque ? Quelle est la consommation de bière en République Tchèque ? Vous trouverez les réponses et d’autres faits intéressants ici.

en savoir plus

L’histoire du brassage tchèque

La bière tchèque est l’une des plus populaires à travers le monde. Vous êtes-vous déjà intéressé à son histoire ? Savez-vous quelle bière a été brassée en premier et où ? Savez-vous d’où vient la Pilsner ?

en savoir plus

L’héritage historique tchèque

Que savez-vous de Prague ? Avez-vous vu le château de Prague ou le pont Charles ? Voici quelques éléments basiques.

en savoir plus
see more beer facts

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En utilisant notre site vous acceptez l'utilisation de ces cookies en accord avec notre politique.

En savoir plus Accepter